Inkanatural, La más completa selección de productos naturista.
  Articles    
GRAVIOLA
Commentaires(3)   Envoyez l’article à un(e) ami(e) email
 LA GRAVIOLA
  Graviola: Clasification
  Graviola: Origine et description
  Graviola: Composition chimique des feuilles
  Graviola: Action des acetogenines sur les cellules
  Graviola: Etudes réalisées
  Graviola: Usage traditionnel des feuilles
  Graviola: Conclusions
  Graviola: Contre-indications
À l’ heure actuelle l’ importance de la croissance de la consommation de la Graviola réside dans la possibilité d’ être utilisée en complément dans certains types de maladies à cause des inflammations, de part la présence de substances contenues dans les feuilles, telles que les acétogenines, qui auraient une action similaire à celle de certains produits utilisés à cette fin, mais avec l’ avantage de ne pas présenter leurs effets colatéraux.
 Graviola: Clasification

La graviola est une espèce de la famille des annonacées laquelle inclue divers espèces du groupe des guanabanas ainsi que l’ embranchement des ébanones. Elle est connue sous le nom scentifique d’ ANONA MURCICATA L. Dans
le tableau suivant voici la classification scientifique:

  • Règne: Plantae
  • Embranchement: Magnoliophyta
  • Classe: Magnoliopsida
  • Ordre: Magnoliales
  • Famille: Annonaceae
  • Genre: Annona
  • Espèce: Annona Muricata L.

Elle se consomme en tant que fruit, en jus, et de plus toutes les parties de la plante sont utilisées pour différentes fonctions.

  • Fruit sec: La Graviola (Annona Muricata L.) se consomme comme fruit, entière ou en salade; on l’ utilise aussi comme matière première dans la préparation de jus, de confitures, de glaces, de désserts et tartes maison.
  • Fruit transformé: On trouve aussi de la pulpe de guanabana naturelle ou congelée, concentrée, en nectar, en gelées et purées. Ce fruit est très apprécié pour les boissons et les pays producteurs exportent des jus en présentations industrielles ou en cannette pour le consommateur. La pulpe de guanabana est conditionnée sous sac plastic scellé, en tambour métallique ou boite en carton.

Feuilles: Elles sont utilisés sèches, moulues ou micropulvérisée. Actuellement on trouve de la farine de Graviola en pot ou en gélules.

 Graviola: Origine et Description

La Graviola est un fruit d’ origine américaine. C’ est le fruit d’ un arbre originaire d’ Amérique tropicale, qui pousse spontanément depuis le sud du Mexique jusqu’ au Brésil. Il semblerait que son origine provienne de Colombie ou du Brésil, et elle fut l’ une des premières plantes ramenées en Europe suite à la découverte de l’ Amérique. De part son aspect, c’ est un fruit similaire à la chirimoya, une espèce du même genre (A.cherimola); la graviola est de la même famille, mais son poid varie et il peut atteindre 4 Kg. La peau est d’ une couleur vert-obscure brillante ( qui devient mate lorsque le fruit murit). La pulpe est tendre, généralement de couleur blanche d une texture charnue, juteuse et d´ une saveur légerement acide. Le fruit abrite en son intérieur de nombeux noyeaux de couleur noire qui se détachent facilement. C´ est un arbre de 8 a 10 m de hauteur qui est cultivé dans presque toute l´ Amérique tropicale. Il posède des fruits charnus de 15 a 20 cm de long.Traditionnellement l´ écorce de la racine et les feuilles sont utilisées pour le traitement du diabète  ( infusions ), et comme antispasmodique. Les feuilles triturées avec du sel sont utilisées pour faire murir les tumeurs, les feuilles en décoction sont utilisées contre la diarrhée. Ses fruits sont utilisés pour combattre le rachitisme.

 Graviola: Composition chimique des feuilles

Les principaux phytochimiques : acétogenines Annonaceous: annocatalin, annohexocin, annomonicin, annomontacin, annomuricatin A et B, annomuricin de A à  E, annomutacin, annonacin, (Plusieurs iso, cis, structures isométriques). annonacinone, annopentocin de A à  C, cis-annonacin, cis-corossolone, cohibin A à D, corepoxylone, coronin, corossolin, corossolone, donhexocin, epomuricenin A et B, gigantetrocin, gigantetrocin A et B, gigantetrocinone, gigantetronenin, goniothalamicin, isoannonacin, javoricin, montanacin, montecristin, muracin de A à  G, muricapentocin, muricatalicin, muricatalin, muri-catenol, muricatetrocin A et B muricatin D, muricatocin de A à C muricin H, muricin I, muricoreacin, murihexocin 3, murihexocin de A à  C, murihexol, murisolin, robustocin, rolliniastatin 1 et 2, saba-délinquence, solamin, uvariamicin I et IV, xylomaticin.

 Graviola: Action des Acétogénines sur les cellules

Les athérogénèse d’ anonacées se trouvent seulement dans la famille des anonacées. En général plusieurs des acétogénines, anonacées ont été documentées avec de puissantes activités anti-inflammatoires, anti-parasitaires,
pesticides, anticoccidiennes,  anthelminthique et antimicrobienne. Il y a eu un grand interrès pour les produits ayant démontré des caractéristiques anti-inflammatoires puissantes, et plusieurs groupes d’ études tentent  de synthétiser
ces produits.Lors d’ une révision de ces produits naturels dans le journal des produits en 1999 on observa: “Les athérogénèse d’ anonacées sont les agents avec capacité anti-inflammatoire et pesticides nouveaux, qui se trouvent seulement dans l’ anonacée de la famille de la plante”

Chimiquement, ce sont des dérivés des acides gras à longue chaine. Biologiquement, ils exibent leurs puissantes bioactivitées avec l’ épuisement des nivaux de l’ ATP de la mitochodrie du complexe I et d’ inhiber l’ oxydase du NADH des membranes du plasma des cellules enflammées, frustrant ainsi les mécanismes ATP- conduits de la résistance.

 Graviola: Etudes réalisées

Complément comment la Graviola, diverse études signalent que sa consommation pourrait être bénéfique:

  • Une étude réalisée à l’ université de Pardue en Californie, a démontré que les acétogénines peuvent inhiber sélectivement le développement de cellules enflammées et aussi inhiber le développement des cellules de la tumeur, résistente à certains médicaments. Une autre étude réalisée par des scientifiques de la même université démontra que les acétogénines de la Guanabana ( Graviola ) sont très puissantes, ayant une DL 50  ( Dose létale 50 ) de jusqu’a 10-9 microgrammes par millilitre, ce qui est très éfficace.
  • Des études réalisées entre les années 1998 à 2000 par McLaughlin et par Chih Hw, Chui HF ont révélé que les acétogénines son des inhibeurs du complex I de la chaine de phosphorylation oxydative ce qui bloque la formation d’ ATP; énergie que nécéssite la cellule tumorale qui met en fonctionnement sa pompe par le biais de P glycoproteine, qui lui permet de rester active. Les acétogénines inhibent aussi l’ ubiquinone oxydase une anzime qui dépend du NADH qui est particulier à la membrane plasmique de la cellule tumorale. McLaughlin réalisa ses recherches avec les acétogénines Bullatacin y Bullatacinone.

En mars 2002 des chercheurs japonais publièrent une intéressante étude in vivo, dans laquelle on étudie plusieurs acétogénines que l’on rencontre dans plusieurs espèces de plantes.  Ceux qui reçurent l’ acetogénine principale acétogenine  d’ Annona muricata L., appelée "annonacin" (en doses de 10 mg / kg) ont présenté des résultats éffectif face à des inflammations tumorales.

 Graviola: Usage traditionnel des feuilles

La Graviola possède une longue histoire dans l’ usage de la médecine naturelle et aussi un long registre dans l’ usage indigène grace à ses propriétés connues depuis longtemps.

  • Dans les Andes péruviennes, un thé de feuilles est utilisé contre la grippe, et la graine concassée estutilisée pour tuer les parasites.
  • En  Amazonie péruviennes, les racines de l’ écorce et les feuilles sont utilisées pour le diabète, comme sédatif et antispasmodique.
  • En  Amazonie brésilienne, un thé de feuilles est utilisé pour les problèmes de foie.
  • En Jamaique, Haiti et les Andes Occidentales, le jus de fruit et / ou le fruit  s’ utilise pour la fièvre, les

parasites et pour arrêter la diarrhée. L’ écorce ou les feuilles s’ utilisent comme un antispasmodique , un sedatif,et pour le cœur, la toux, la grippe, l’ asthme, l’ hypertension et les parasites.
On la recommande pour la constipation et pour augmenter la flore intestinale; elle réduit l’ hyperacidité. La pulpe de Graviola a des effets digestifs, et on attribue au jus des propriétés diurétiques.
Elle combat les coliques, la diarrhée, la dysenterie, la dyspepsie, la fièvre, la grippe, l’ hypertension, l’ insomnie, les douleurs rénales, le stress, les palpitations, la pédiculose, la teigne et les ulcères internes.
Autres caractéristiques à remarquer sont ses propriétés anti-bactériennes, anti-parasites, antispasmodique et astringentes.

 Graviola: Conclusions

Comme on peut le constater, la consommation de feuilles de Graviola nous donne la possibilité d’ obtenir certains bénéfices lors de processus inflammatoires; il y a des études pré-cliniques qui démontrent son activité et d’ une certaine manière elle est approuvée par la médecine traditionnelle qui l’utilise en cas de tumeurs superficielles sous forme d’ emplâtre des feuilles.Nous comptons sur cette extraordinaire RESSOURCE NATURELLE que nous offre la nature, en obtenant avec cette plante d’ importants succès en cas d’ inflammations, et donc il reste à réaliser de plus amples études, surtout cliniques, et les diffuser afin de lutter contre ces maladies.

 Graviola: Contre-indications

La Graviola posède de nombreuses propriétés et n´ a pas d´ éffet colatéral adverse pour la santé. Malgé tout elle peut
renforcer les antihypertenseurs et les drogues dépressives cardiaques.

  • Elle est contre-indiquée chez les personnes dont la tensión est basse dû à son effet hypotenseur démontré, vasodilatateur, et cardiodépresseur. Contre-indiquée aux personnes qui prennent des antihypertenseur. Dans ce
    cas veuillez consulter votre médecin avant de prendre quelconque produit à base d´ Annona Muricata L. pour qu´ il verifie votre tensión artérielle afin d´ ajuster la dose à votre nécessité.
  • Les produits dérivés d´ extraits d´ Annona Muricata L. pourraient produire une certaine sédation ou somnolence. Eviter en cas de grossesse. Pourait être contre-productif dans ce cas.
 
 
INKANATURA - 07/12/2016   Envoyez l’article à un(e) ami(e)
     
     
 
 
Laissez vos commentaires ou questions
Nous nous limitons à répondre uniquement aux questions d'ordre commercial et technique. Nous ne pouvons pas donner suite aux questions d'ordre médical. Merci beaucoup.
 
   
Prenom ou Alias:  
e-mail  
votre message:  
   
     
 
Commentaires(3)
     
  1  

1 Bonjour, Aidez moi, Comment puis-je utiliser efficacement cet arbre miraculeux pour soigner le cancer, mon père en est atteint, ne veut pas faire de chimiothérapie. Merci
    Lucky - 23/01/2013

2 madame. monsieur peut on donner a un chat du graviola quelle posologie
    marie therese - 31/03/2012

3 Peut on utliliser le Graviola chez les animaux ? A quelle posologie pour chiens- chats? Merci
    Arnaudveto - 04/03/2012
  1  
 
 
 
 
Produits racommandés
Graviola 100 gélules x 500 mg


EUR 17,00 // USD 18,70 // PEN 42,50

Graviola et Griffe de Chat 25 filtrants


EUR 7,00 // USD 7,70 // PEN 17,50

Graviola en poudre 160 gr


EUR 14,00 // USD 15,40 // PEN 35,00

 
Articles relationés
 
 
 
 
 
 
 
 
Inkanatura World Peru Export SAC., 2008 - 2016
Legal Plan du site Frais de port Suivi de livraison Conditions générales Sécurité
L‚ information procurée sur ce site a un but informatif uniquement et ne doit pas être considérée comme un substitut aux traitements ou prescriptions. Les produits sur ce site ne sont pas des médicaments, mais des compléments alimentaires et des cosmétiques. Nos produits ne sont pas concus pour remplacer les traitements médicaux. Nous vous recommandons de toujours consulter votre médecin.
articles: Stevia rebaudiana - inka-stevia - maté coca - maca - huile argan - rose musquée- maca vitae -Acai - Crème de coquille de nacre - Sacha Inchi - Graviola - Griffe de chat - Crème à la bave d’escargot