Inkanatural, La más completa selección de productos naturista.
  Articles    
MAÏS VIOLET. GRAIN, EPIS ET PROPRIÉTÉS
Commentaires(1)   Envoyez l’article à un(e) ami(e) email

Le Zea mays ou ‘Kculli’ peut être employé pour contrôler la pression sanguine élevée. De récentes études expérimentales autant sur des animaux que sur des humains ont démontré que l’augmentation de la consommation de polyphénols peut diminuer la pression sanguine sur des personnes hypertendues, réduire la tendance du sang à se coaguler et élever la capacité antioxydante totale du sang. La matière pourpre présente dans le Zea mays L. ‘Kculli’ est riche en polyphénols, et l’ingestion régulière de cette plante Péruvienne pourrait être utile pour les personnes souffrant d’hypertension. 

UTILISATION EN MEDECINE TRADITIONNELLE

Les grains du Zea mays L. “kculli”, s’utilisent fondamentalement dans l’alimentation. Préparé comme boisson, (chicha morada), il a une importante action diurétique et hypotenseur, cette ultime action semble être due à son contenu en substances encore non déterminées (probablement des polyphénols), qui agissent en réduisant la pression artérielle, ajoutée à l’activité hypotenseur propre aux substances diurétiques.
Actuellement il a obtenu une singulière importance comme antioxydant pour son contenu élevé en antocyanines.

SYSTÈME CIRCULATOIRE

Dans une étude japonaise  in vivo conduite dur des rats, les chercheurs ont déterminé que lorsque ceux-ci étaient alimentés par une diète qui contenait des niveaux élevés de C3G (2 grammespar kilo d’aliments; le C3G est la principale antocyanine présente dans le Zea mays L. ‘Kculli’), leur sérum sanguin a montré un niveau d’oxydation significativement moindre jointe à une diminution significative de susceptibilité de leurs lipides séreux à souffrir d’oxydation. De plus, les antioxydants naturels de leurs corps sont restés inaltérés, ce qui amène à prévenir des problèmes d’artériosclérose.

Niveaux de cholestérol sanguin: Selon cette étude japonaise in vivo, les rats alimentés par une diète supplémentée avec du C3G, la principale antocyanine présente dans le Zea mays L. ‘Kculli’, ces animaux ont montré des diminutions significatives de leurs niveaux de cholestérol total — près de 16% en moins, comparé avec le groupe de contrôle.

Les antocyanines presentes dans le Zea mays L. ‘Kculli’ promeuvent la circulation sanguine. Il semble qu’elles stabilisent et protègent les vaisseaux sanguins en general et les capillaires en particulier, des dommages dus à l’oxydation, améliorant ainsi la microcirculation.

Les résultats de diverses études épidémiologiques indiquent que la consommation régulière d’aliments riches en composés polyphénoliques est associée a une réduction du risque de développer des maladies cardiovasculaires. Le Zea mays L. ‘Kculli’ est un aliment riche en composés polyphénoliques.

Le Zea mays L. ‘Kculli’ peut être employé pour contrôler la pression sanguine élevée. De récentes études expérimentales tant sur des animaux que sur des humains ont démontré que l’augmentation de consommation de polyphénols peut réduire la pression sanguine de personnes hypertendues, diminuer la tendance du sang à se coaguler et relever la capacité antioxydante totale du sang. Du fait de la richesse en polyphénols de la matière pourpre présente dans le Zea mays L. ‘Kculli’, l’ingestion régulière de cette plante Péruvienne pourrait être utile aux personnes souffrant d’hypertension.

ACTIVITÉ ANTI-INFLAMMATOIRE

C3G, la principale antocyanine présente dans le Zea mays L. ‘Kculli’, a demontré avoir une activité anti-inflammatoire. Durant une étude in vivo il a été possible de réduire significativement sur des rats l’inflammation aigüe causée par des cellules immunes surstimulées ainsi que l’activité élevée de radicaux libres propre aux états inflammatoires par un régime à base de C3G extraits du Zea mays L. ‘Kculli’. Effectivement, Tsuda et al (2002) ont démontré qu’une antocyanine typique, la cyanidine 3-O-beta-D-glucose (C3G), supprime sur les rats la réponse inflammatoire induite par le zymosan quand il est administré par voie orale. Le traitement au zymosan a apporté comme résultat une incrémentation de la macroglobuline alfa-2 sérique et une réduction des niveaux d’albumine et de transferrine sérique, qui sont reconnues comme protéïnes de la phase inflammatoire aigüe. Par conséquent , ces niveaux ont été normalisés au moyen de l’administration de C3G. Le niveau de la protéïne inductible INOS dans les cellules du tissus péritonial s’est élevé de façon marquée dans le groupe contrôle avec du zymosan. L’administration de C3G a réduit significativement le niveau de INOS dans les cellules du tissus péritonial.

Prises conjointement ces études fournissent une base biochimique pour l’usage du C3G comme facteur d’alimentation fonctionnelle et également peut avoir des implications importantes pour la prévention de maux inflammatoires provoqués au moyen d’oxyde nitrique.

REGENERATION DES TISSUS

Les antocyanines présentes dans le  Zea mays L. ‘Kculli’ stimulent la régénération des tissus connectifs et promeuvent la formation du collagène.
Lors d’une étude pré-clinique, Tsuda & al. (2003) ont analysé les effets du maïs violet sur l’obésité et le diabète. Ils ont comparé deux groupes d’étude avec un groupe de contrôle. Les deux groupes d’étude ont été alimentés durant 12 semaines avec une diète riche en graisse, mais en plus un de ces groupes reçut un extrait de Zea mays L. ‘Kculli’. Comparé avec l’autre groupe de contrôle, le groupe qui a reçu l’extrait de Zea mays L. ‘Kculli’ n’a développé aucune hyperglycémie, hyper insulinnémie, ni hyperlipidémie. Contrairement, le groupe qui ne reçut pas l’extrait et s’est seulement alimenté de graisses a montré une augmentation de plus de 100% sur tous les paramètres.

Quand le Zea mays L. ‘Kculli’, est ajouté à la diète, il peut aussi supprimer les enzymes du corps qui aident à synthétiser les acides gras. Ceci pourrait être avantageux pour la prévention du diabète.

Dans une autre étude pré-clinique, Tsuda & al. (2003) ont analysé les effets du Zea mays L. ‘Kculli’ sur l’obésité. Ils ont comparé deux groupes d’étude avec un groupe de contrôle. Les deux groupes d’étude ont été alimentés durant 12 semaines avec une diète riche en graisse, mais en plus un de ces groupes reçut un extrait de Zea mays L. ‘Kculli’. Comparé avec le groupe contrôle, le groupe qui a reçu l’extrait de Zea mays L. ‘Kculli’ n’a gagné aucun poids et n’a souffert d’hypertrophie dans les adipocytes des tissus graisseux, n’a pas augmenté ses niveaux de codes génétiques qui produisent le facteur de nécrose tumorale alfa (TNF-α mRNA) ni les enzymes en relation avec la synthèse des acides gras et triglycérides. En comparaison,  le groupe qui n’a pas reçu l’extrait et a seulement été alimenté avec la diète riche en graisses, a montré une incrémentation de plus de 100% sur tous les paramètres.

La présence de Zea mays L. ‘Kculli’ dans le régime peut aussi supprimer les enzymes corporelles qui aident à la synthèse des acides gras. Ceci pourrait être avantageux pour prévenir l’obésité.

Comme on peut l’oserver le potentiel d’utilisation de cette plante est très étendu spécialement en ce qui est de la prévention de quelques maladies néoplasiques, cardiovasculaires, de la peau, surpoids et diabète inclus, c’et pourquoi son usage fréquent ou périodique est recommandé.

Toxicité et effets secondaires: Il n’y a pas eu de descriptions à ce sujet, mais il ne serait pas recommandable pour les personnes qui souffrent d’hypotension.

DESCRIPTION

Le Maïs violet, est la variété violette du Zea maïs L.  et est native du Pérou. Sa zone de culture traditionnelle se restreint aux anciens territoires d’influence Inca.
Le “maïs violet” est essentiellement une plante sub-tropicale et se cultive dans les vallées basses des Andes. On l’appelle là bas “Kculli” (en Quechua) et il est utilisé comme aliment depuis des millénaires.
La ligne Kculli est extrêmement antique, on a rencontré des objets ayant la forme de ses épis en particulier dans les sites arquéologiques vieux d’au moins 2.500 ans, dans les zones de la côte centrale du Pérou, ainsi qu’entre les céramiques de la culture Mochica.
Cette forme ou variété de maïs a été continuellement utilisée par les habitants des Andes pour colorer aux aliments ou aux boissons, ce qui n’est exploité que depuis peu par par le monde industriel. Actuellement, de la même manière que le faisaient les Péruviens antiques, on prépare encore une boisson à partir des épis entiers qui est appelée « Chicha morada ». Avec ce maïs on prépare aussi un dessert très populaire appelé “ mazzamora morada”.

COMPOSITION CHIMIQUE

* Grain et épis:
Contient, de 7.7 à 13 % de protéïnes, 3.3%  d’huiles, 61.7% d’amidon. Contient également, P,  Fe,  Vit. A,  Tiamine,  Riboflavine,  Niacine,  Acide Ascorbique, et  antocyanines.

Récemment , il a été reporté que la matière violette obtenue du Zea mays L. ‘Kculli’, réduit la carcinogenèse du colon des rats. On dit aussi  que le pigment du Zea mays L. ‘Kculli’ a des apacités antioxydantes et une cynétique antiradiale plus importante que les mûres et une quantité similaire sinon plus importante en contenu antocyaninique et phénolique.

Un groupe de chercheurs de l’école de médecine de l’université de Nagoya au Japon , a pu démontrer lors d’une étude in vivo que le pigment violet naturel présent dans le Zea mays L. ‘Kculli’ est capable de modifier le développement du cancer du colon sur des rats F344/DuCrj mâle traités initialement avec 1,2-dimethylhydrazine (DMH).

Lors de son étude sur des anumaux, le groupe analysé a reçu de la nourriture mélangée avec du 2-amino-1-metil-6-phénylimidaze [4,5-b] piridine (PhIP), une substance cancérigène naturelle rencontrée dans les parties grillées des viandes et des poissons rotis. Après une initiation avec du DMH, un de ces groupes étudiés a également reçu 5% de pigments  du Zea mays L. ‘Kculli’ combiné avec 0.02% de PhIP jusqu’à la 36ème semaine.

Les incidences et multiplicités d’adenômes colorectales et carcinomes sur les rats initiés avec le DMH ont été nettement augmentés par le PhIP. A l’oppsé, l’administration du colorant du Zea mays L. ‘Kculli’ a annulé de développement des lésions. Comme il fallait s’y attendre, les signes de cancer colorectal autant que le nombre de tumeurs bénignes et malignes qui se sont formées dans le colon des rats qui ont reçu le pigment violet dans leur régime alimentaire, et on n’a pas observé d’effets adverses (changement dans les signes cliniques, poids corporel et consommation alimentaire. Dans le groupe qui a reçu la substance cancérigène, 85% des animaux ont développé un cancer du colon, en comparaison de seulement 40% de ceux qui ont reçu le pigment.

Acquaviva et al. (2003) ont aussi recherché sur l’activité antioxydante des phénols végétaux. Ils ont évalué aussi les effets de la cyanidine et la cyanidine 3-O-beta-D-glucose sur la rupture de l’ADN, sa capacité de barrage contre les radicaux libres et l’activité de la xantine- oxydase. La cyanidine et la cyanidine 3-O-beta-D-glucose ont montré un effet protecteur contre la rupture de l’ADN, une activité de barrage de radicaux libres dépendant de la dose et de l’inhibition significative de l’activité de la Xantine- Oxydase.

Ces effets suggèrent que les antocyanines exhibent des propriétés antioxydantes intéressantes, et pourrait pour autant représenter une classe prometteuse de composants utiles dans les traitements de pathologies où la production de radicaux libres joue un rôle principal.


 

 
INKANATURA - 07/12/2016   Envoyez l’article à un(e) ami(e)
     
     
 
 
Laissez vos commentaires ou questions
Nous nous limitons à répondre uniquement aux questions d'ordre commercial et technique. Nous ne pouvons pas donner suite aux questions d'ordre médical. Merci beaucoup.
 
   
Prenom ou Alias:  
e-mail  
votre message:  
   
     
 
Commentaires(1)
     
  1  

1 Je vous écris de l´entreprise inSpiral Visionary Products basée a Londres. Nous sommes actuellement a la recherche de 25 kilos d´extrait de mais violet. J´ai vu sur votre site que vous fournissiez de la farine et de ´extrait mais sous forme de gellules. Serait-il possible de vous acheter l´extrait sans que celui-ci soit sous cette forme? Si cela est possible, pouvez-vous me donner un prix au kilo et m´envoyer une photo du produit ainsi que la fiche produit (avec l´analyse nutritionnelle et les caractéristiques). Merci d´avance Cordialement
    Emilie - 31/07/2013
  1  
 
 
 
 
Produits racommandés
Extrait Maïs Violet 100 gélules


EUR 15,00 // USD 16,50 // PEN 37,50

 
Articles relationés
 
 
 
 
 
 
 
 
Inkanatura World Peru Export SAC., 2008 - 2016
Legal Plan du site Frais de port Suivi de livraison Conditions générales Sécurité
L‚ information procurée sur ce site a un but informatif uniquement et ne doit pas être considérée comme un substitut aux traitements ou prescriptions. Les produits sur ce site ne sont pas des médicaments, mais des compléments alimentaires et des cosmétiques. Nos produits ne sont pas concus pour remplacer les traitements médicaux. Nous vous recommandons de toujours consulter votre médecin.
articles: Stevia rebaudiana - inka-stevia - maté coca - maca - huile argan - rose musquée- maca vitae -Acai - Crème de coquille de nacre - Sacha Inchi - Graviola - Griffe de chat - Crème à la bave d’escargot